Trucs & Astuces

Combien coute réellement un billet d’avion ? Décomposition du prix

Cout billet avion

En voyant sur internet des billets d’avion très peu chers, et d’autres bien plus élevés pour une même destination, on peut être amené à se demander comment sont calculés les prix par les compagnies aériennes. Comment une compagnie peut proposer un aller-retour à 20 euros alors qu’une autre proposera la même destination mais à 90 euros ? Décomposons ensemble le prix d’un billet d’avion.

Le prix comprend une multitude de frais et de taxes

Evidemment vous vous en doutez, le prix des billets d’avion ne sont pas fixés au hasard par les compagnies aériennes. Il y a beaucoup de frais et de taxes qui entrent en compte dans le calcul, et nous allons les analyser tout de suite !

Fixation du prix d'un billet d'avion
Décomposition du prix d'un billet d'avion (crédit : assistance-vol.com)

Coûts fixes et circuit de distribution

Coûts fixes + Marge :

Une compagnie aérienne a des couts incontournables qui entrent en compte dans le prix du billet. On y retrouve le coût du personnel, l’achat, l’entretien et les assurances des avions, le carburant bien-sûr mais aussi le prix du repas et des boissons qui vous sont servis (sauf vols low-cost qui font payer un supplément). Dans cette partie il ne faut pas non plus oublier les frais liés au marketing et la publicité qui sont importants pour attirer des voyageurs.

Enfin, à cela s’ajoute la marge commerciale qui est fixée par chaque compagnie.

Les frais d’émission :

Ils représentent les coûts liés à la distribution des billets et dépendent de différents facteurs comme le type de vol (long/moyen/court courrier), la classe (première, business, économique…), le prix du billet et enfin le mode d’achat (internet, application, agence…). Par exemple acheter un billet en agence vous coutera plus cher car cette dernière se rémunère sur le prix du billet.

Les taxes qui composent un billet d’avion

Outre le coût fixe qui dépend de chaque compagnie, tous les billets d’avions sont soumis à 5 taxes qui font fluctuer leur prix :

La taxe XT, sécurité environnement :

Comme son nom l’indique elle permet d’assurer la sécurité, le contrôle des passagers, des bagages, sécurité incendie, contrôles etc… Elle a augmenté suite aux attentats de Septembre 2001 et est reversée aux aéroports.

La taxe QW ou QX, redevance passager :

C’est une taxe facturée par les aéroports aux compagnies aériennes pour que les voyageurs puissent accéder à l’aéroport. Elle dépend du nombre de personne qui embarque à bord de l’avion, mais aussi de la taille de l’aéroport, plus il est important avec un gros flux de passager, plus la taxe est élevée. QW correspond aux vols domestiques, QX aux vols internationaux.

La taxe FR, Aviation civile : 

Cette taxe spécifique à la France est encaissée par l’Etat et sert au fonctionnement de la DGAC, la Direction Générale de l’Aviation Civile, mais aussi à l’aménagement du territoire de l’aviation civile.

La taxe IZ, taxe de solidarité :

Cette dernière est reversée au Fonds mondial contre les pandémies, l’UNITAID et à l’alliance pour la vaccination, le GAVI. Elle a été instaurée en 2006 par Jacques Chirac et représente 1€ par billet d’avion en classe économie et 11€ en classe affaire ou business.

La taxe YQ, carburant : 

Cette taxe dépend de la fluctuation des prix du pétrole et n’est pas représentée sur l’image ci-dessus.

Pourquoi le prix des billets d’avion varie ?

Vous l’avez surement déjà remarqué, mais les prix des billets d’avions changent en permanence, même à quelques heures près on peut voir le prix fortement augmenter… Mais pourquoi ?

On pourrait d’abord penser au prix du pétrole qui ferait varier dans le même temps le prix des billets, mais non pas vraiment car les compagnies aériennes prennent des assurances qui leur permettent de lisser en quelque sorte le prix du carburant.

La variation du prix des billets d’avions dépend tout simplement de l’offre et de la demande, les compagnies aériennes veulent remplir leurs appareils sur tous les trajets, et lorsque la demande est faible (milieu de semaine, hors vacances scolaires) les prix chutent pour être attractifs.

À cela s’ajoute la concurrence qui pousse les compagnies à tirer leurs prix vers le bas sur certaines destinations très concurrentielles.

 

J’espère que cet article vous aura permis d’en savoir plus sur la fixation du prix des billets d’avion, et la raison de sa variation.

N’hésitez pas à partager l’article 😉