Matériel

Artlist vs Epidemic Sound : Comparatif complet pour choisir la bonne plateforme

Artlist ou Epidemic Sound comparatif

Tous les créateurs de vidéos qui publient leurs réalisations sur internet ou qui les livrent à des clients sont confrontés au même problème : Trouver des musiques libres de droits. Heureusement, des plateformes musicales comme Arlist et Epidemic Sound existent pour répondre à cette problématique. Chaque plateforme a ses spécificités et les différences ne sont pas toujours claires au premier abord. 

En tant que vidéaste j’utilise régulièrement des plateformes musicales pour mes vidéos YouTube et mes vidéos professionnelles. Dans cet article je vais vous aider à choisir la plateforme qui vous correspond en analysant les points communs et les différences entre Artlist et Epidemic sound.

Arlist et Epidemic Sound : Présentation des deux plateformes

Présentation de Artlist

Créé en 2015, Arlist est une plateforme de musiques libres de droits et effets sonores (SFX) en pleine croissance. Avec plus de 12.000 morceaux déjà en ligne, et des dizaines de nouveaux ajoutés chaque jour, la plateforme est intéressante en terme de choix et de variété. Avec son abonnement unique et sa licence extrêmement simple et avantageuse, Arlist compte s’imposer comme la plateforme de référence dans les années à venir.

Logo Artlist png

Présentation de Epidemic Sound

Créé en 2009, Epidemic Sound est une des premières plateformes de musiques libres de droits et effets sonores (SFX). Son catalogue est logiquement bien plus important que celui des autres plateformes comme Artlist. Ainsi, avec plus de 30.000 musiques dans sa bibliothèque, Epidemic Sound offre un choix immense, enrichi chaque mois par des dizaines de nouveaux morceaux. Avec 3 abonnements différents, la plateforme cible tous les budgets et types d’utilisation.

logo epidemic sound png

Comparatif des plateformes : Artlist vs Epidemic Sound

Bibliothèque musicale : Avantage à Epidemic Sound

Epidemic Sound étant arrivé sur le marché en 2009, bien avant Artlist (2015), sa bibliothèque musicale est naturellement plus importante. Avec plus de 30.000 morceaux à son catalogue, c’est l’une des plateformes avec le plus large choix. Toutes les musiques qu’on y trouve sont exclusives à Epidemic Sound, ce qui offre un sentiment de privilège à ses utilisateurs.

De son coté, Artlist offre aussi un large choix de musiques avec plus de 12.000 morceaux à son catalogue. On est loin d’Epidemic Sound mais Artlist ajoute chaque semaine plus de nouveautés que son rival, la différence va donc se creuser à l’avenir.

Expérience utilisateur : Avantage à Artlist

Avoir un large choix de musique c’est bien, mais le risque est de ne pas trouver la musique que l’on cherche si l’expérience utilisateur n’est pas optimale. Sur ce point, c’est Artlist qui remporte le duel, avec un site plus optimisé que celui d’Epidemic Sound. 

En effet, chez Artlist, l’accès aux filtres est permanent (sur le coté gauche de l’écran) ce qui facilite la filtration des morceaux quel que soit la rubrique dans laquelle one se trouve. Epidemic Sound, fonctionne plutôt par catégories, c’est à dire que l’on doit choisir une catégorie de musique, puis dans ce style nous pouvons choisir une ambiance/genre/durée etc… Pour résumer, le site n’est pas conçu pour filtrer l’intégralité du catalogue, on doit d’abord sélectionner une catégorie qu’on filtrera ensuite. Sur Artlist on part de l’intégralité des morceaux, et on ajoute des filtres (qui peuvent d’ailleurs s’additionner pour filtrer plus précisément).

Plateforme Epidemic sound
Aperçu de la plateforme Epidemic sound
Aperçu de la plateforme Artlist
Aperçu de la plateforme Artlist

Licence et utilisation des musiques : Avantage à Artlist

Selon moi la question de la licence et des droits d’utilisation est primordiale pour une plateforme de musiques libre de droits. C’est un point qui varie beaucoup d’une plateforme à une autre et il n’est pas toujours évident de comprendre ce que l’on peut faire avec les musiques téléchargées.


Chez Epidemic Sound, l’utilisation de la musiques dépend de l’abonnement que l’on choisit. 

  • Avec l’abonnement « Personal » vous ne pouvez utiliser les musiques que pour publier sur les réseaux sociaux : YouTube, Facebook, Instagram, Twitch et plateformes de podcasts. La monétisation YouTube est possible, en revanche vous ne pouvez pas utiliser les musiques pour faire de la publicité. Vous ne pouvez pas non-plus utiliser cet abonnement pour réaliser des vidéos pour des clients. Cet abonnement est donc particulièrement adapté aux youtubeurs et streamers.

  • Avec l’abonnement « Commercial » vous pouvez publier sur les réseaux sociaux + sur des sites web et autres plateformes de vidéo. Vous pouvez réaliser des vidéos pour des clients et faire des campagnes publicitaires.

Dans tous les cas, si vous téléchargez des musiques et que vous résiliez votre abonnement, vous n’avez plus le droit de les utiliser. Pas d’inquiétude pour vos réalisations déjà en ligne, elles ne seront pas supprimées.


Chez Artlist c’est beaucoup plus simple ! Tout d’abord, la licence est universelle quel que soit votre abonnement. Vous pouvez télécharger autant de musiques et SFX que vous le souhaitez et en faire (dans la limite du raisonnable) ce que vous voulez. Vous pouvez aussi bien réaliser une publicité qui passera à la télévision devant des millions de personnes, que publier une petite vidéo de voyage sur votre chaine YouTube. Par ailleurs, même après avoir résilié votre abonnement, vous pourrez continuer à utiliser les musiques que vous aviez téléchargées.

Autre point positif (pour les entreprises), tous vos employés peuvent utiliser le même compte, vous n’avez pas à payer plusieurs abonnements.

Artlist offre donc une grande liberté, et j’utilise personnellement leur abonnement pour réaliser des projets vidéo pour mes clients.

Prix de l’abonnement : Egalité

En ce qui concerne le prix de l’abonnement, il y a des avantages et inconvénients aux deux plateformes. Comme les licences et les tarifs ne sont pas les mêmes, il n’est pas facile de comparer, cela dépend de votre utilisation. Voici la raison qui me fait dire qu’il y a égalité entre Epidemic Sound et Artlist.


Epidemic Sound propose 3 abonnements avec des conditions d’utilisation différentes :

  • Personal : 13€/mois ou 120€/an
  • Commercial : 49€/mois ou 299€/an
  • Entreprise : Tarifs personnalisés


Artlist propose aussi 3 abonnements mais avec une licence universelle :

  • Abonnement au catalogue musical : 199$/an (env. 170€) soit 16,50$/mois (env. 14€)
  • Abonnement au catalogue musical + SFX (sound effects) : 299$/an (env. 250€) soit 25$/mois (env. 21€)
  • Abonnement uniquement aux SFX : 149$/an (env. 125€) soit 12,41$/mois (env. 10,5€)

Ainsi, avec un abonnement Artlist à 199$/an (environ 170€) vous avec accès à un catalogue de plus de 12.000 musiques que vous pouvez utiliser comme vous voulez, pour des clients de n’importe quelle envergure, des vidéos pour les réseaux sociaux, des publicités etc… En comparaison, pour faire à peu près pareil chez Epidemic Sound, il faut débourser 299€ pour l’année (et vous ne pouvez pas diffuser à la télé ou utiliser les musiques à vie).

Par contre, là où se démarque Epidemic Sound, c’est avec son abonnement « Personnal », plus abordable, mais assez limité en terme d’utilisation.

Grâce à son abonnement d’entrée de gamme, plus abordable, je classe Epidemic Sound égalité avec Artlist (qui a une licence universelle) en ce qui concerne le tarif. Sachez quand même que pour 40€ de plus à l’année, vous pouvez bénéficier de la licence universelle de Artlist, mais tout dépend de votre utilisation 😉

Quelle plateforme choisir entre Artlist et Epidemic Sound ?

Pour bien choisir entre les deux plateformes il faut d’abord étudier l’utilisation que vous allez avoir de ces musiques libres de droit.

Vous ne faites que des vidéos pour YouTube, Instagram et Twitch

Si vous êtes Youtubeur ou que vous ne réalisez des vidéos que pour votre chaine YouTube, votre compte Instagram ou Twitch, alors l’abonnement « Personal » de Epidemic Sound est adapté à votre utilisation. Vous pourrez monétiser vos vidéos sur YouTube et vous n’aurez pas de problèmes de copyrights lors de leur publication. Cela vous coûtera donc 13€/mois ou 120€/an (en choisissant l’abonnement annuel).

Même avec ce type d’utilisation l’abonnement de Artlist est adapté puisqu’il couvre tous les types d’utilisation. Pour une quarantaine d’euros supplémentaire à l’année vous pouvez accéder au catalogue d’Artlist et bénéficier des avantages de la fameuse licence illimitée.

Vous réalisez aussi des vidéos pour des clients

Si comme moi vous êtes vidéaste et que vous réalisez des vidéos perso pour YouTube, mais aussi des vidéos pro pour des clients, alors l’abonnement d’Artist offre le plus d’avantages. Du point de vue tarifaire l’abonnement de Epidemic Sound vous coutera 49€/mois ou 299€/an ce qui n’est clairement pas donné même s’il est vrai que leur bibliothèque de musique est très développée. Chez Artlist l’abonnement annuel vous coutera 199$ soit environ 170€, une différence non négligeable avec son rival.

En ce qui concerne les droits d’utilisation des musiques, vous serez plus tranquille avec Artlist puisqu’il n’y a pas de restrictions de diffusion. Avec Epidemic Sound vous devrez bien vous renseigner sur l’utilisation que vos clients comptent faire des vidéos, car la plateforme a quelques restrictions.

Personnellement j’ai choisi Artlist pour la liberté qu’offre sa licence, et tous les autres avantages qu’elle procure. J’ai d’ailleurs fait un article dédié à ce sujet. Sachez qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, tout dépend de votre utilisation 😉

Si vous êtes intéressé par Artlist, vous pouvez bénéficier de 2 mois d’abonnement en plus sur l’abonnement annuel en passant par mon lien, c’est toujours ça de gagné !

J’espère que cet article vous aura aidé à choisir la plateforme qui vous convient le mieux entre Artlist et Epidemic Sound. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire.